jeudi 20 avril 2017

Dentifrice maison (version 2)

Nous voilà de retour avec une seconde recette de dentifrice.
Eh oui, la première, qui est toujours accessible ici, était satisfaisante côté dentaire, mais nos canalisations n'ont pas trop aimé l'utilisation très régulière de l'argile et se sont un peu bouchées...

Entre temps, nous avons donc opté pour un dentifrice solide du commerce (celui que propose Lamazuna), mais sans grande conviction. On avait un peu l'impression de se brosser les dents à l'eau...pas terrible pour un dentifrice payé près de 8 euros.

On a donc recommencé nos tambouilles, en revenant à quelque chose de moins épais pour nos tuyaux.



Il vous faut :
- de l'huile de coco (à conserver au réfrigérateur de préférence pour qu'elle ne devienne pas rance)
- du bicarbonate de sodium
- de l'huile essentielle (menthe ou citron par exemple)
- facultatif : vitamine E

La recette :
Dans une petite boîte, mélangez 6 cuillères à café d'huile de coco (n'hésitez pas à la tiédir un peu pour pouvoir la manipuler facilement) avec 1 cuillère à café de bicarbonate. Ajoutez 5 gouttes d'huile essentielle et une goutte de vitamine E (conservateur dispo sur des sites comme Aromazone).

Ce dentifrice ne convient pas aux enfants (comme toutes les préparations contenant des huiles essentielles).
Pour éviter la prolifération de microbes, ne plongez pas directement votre brosse à dent dans le dentifrice, utilisez plutôt une petite spatule (bâton de glace de récup...) pour en prélever la quantité voulue dans la boîte.

mardi 18 avril 2017

Un mois sans supermarché #ledefidescastors

Chez les castors, on est joueurs : les défis, on adore ça. Avec l'arrivée du printemps, les 6 mois du blog, le passage de la barre des 400 abonnés sur la page facebook, tout ça tout ça, on se sent pousser des ailes.
Alors, roulements de tambour, voici le grand défi que nous nous lançons, le "défi des castors"
faire nos courses pendant un mois sans mettre un pied au supermarché.



Comment nous est venue cette idée saugrenue ? Disons qu'elle résulte, bien entendu, de nos habitudes qui ont changé, c'est vrai, mais aussi d'un ras-le-bol.

lundi 17 avril 2017

On a testé : la lessive au lierre


Voilà des semaines qu'on voit des articles sur la lessive au lierre fleurir sur le net, il fallait qu'on teste. Naturelle, zéro déchet, quasi gratuite...les arguments en faveur de cette lessive à l'ancienne sont nombreux !
Le lierre grimpant contient des saponines : des substances émulsifiantes et nettoyantes. Voilà pourquoi il peut être utilisé pour laver le linge.

Oui mais cette lessive... nettoie-t-elle correctement le linge ? Est-elle facile à préparer ? Voilà les questions que tout le monde se pose.
Nous avons profité des jolis après-midis ensoleillés passés dans les jardins de nos parents pour cueillir ladite plante.

mardi 11 avril 2017

Une boîte à lire à Catorive

Jolie surprise en se promenant dans la rue pour aller poster une enveloppe : nous avons découvert qu'une boîte à lire avait été installée sur la place du quartier !

Cette initiative est celle du Soroptimist International, qui a un groupe à Béthune.

La boîte à lire permet aux habitants d'échanger librement des livres, sur le principe des boîtes à troc et autres givebox. Chez les castors, on adore le principe ! On avait même l'idée d'en installer une dans le quartier : voilà chose faite !

La boîte à lire est un excellent facilitateur d'accès à la lecture et à la culture ! Et c'est un bon moyen de donner une deuxième vie à vos bouquins, et d'en récupérer d'autres plutôt que de les acheter neufs.

Nous avions quelques livres qui justement, attendaient d'être déposés dans la pièce à troc du travail de madame Castor. On s'est dit qu'ils seraient tout aussi bien dans cette boîte à lire, qui en plus, était vide !

  
Pour ceux qui ne visualisent pas son emplacement, la voici en photo : il s'agit d'une boîte bleue intégrée au mur de l'école élémentaire Pasteur.
Nous espérons qu'elle remportera un vif succès !!!


jeudi 6 avril 2017

Remplacer le film alimentaire : tissu enduit DIY


Dans notre tentative de réduction des déchets, nous nous sommes confrontés à l'utilisation que nous faisions quasi quotidiennement du papier d'aluminium et du film étirable. Pas écolos pour deux sous ces deux là !

On s'est dit qu'il devait bien y avoir un moyen de les remplacer. On a fait quelques recherches, et on a trouvé l'alternative des "Bees wraps" : des morceaux de tissu enduits de cire d'abeille. Oui mais c'était un peu cher... Alors on a cherché encore un peu et on a trouvé des tutos pour réaliser soi-même un tissu enduit qui puisse servir d'emballage alimentaire !

vendredi 24 mars 2017

Les brosses à dents compostables

Après le liniment maison, on reste dans la salle de bains et cette fois on parle dentition (et je peux vous dire que je m'y connais en dents de castor, z'avez vu mes quenottes ?)

Notre casting est de plus en plus exigent en ce qui concerne nos brosses à dents : tu es en plastique ? Tu ne rentres pas. Tu as un emballage non recyclable qui ne sert à rien ? Tu ne rentres pas.

Non, désormais, nos brosses à dent sont en bois (exceptés les poils qui sont en plastique recyclable), elles sont compostables, comme leurs emballages. Bref, des brosses à dents Zéro déchet !

 
Nos premières brosses à dent compostables avaient été trouvées chez l'entreprise allemande Hydrophil. Elles nous ont apporté entière satisfaction sur de longs mois mais étaient maxi usées alors il a bien fallu les changer.

samedi 18 mars 2017

Le liniment maison, pour les bébés et les mamans

Le liniment maison, c'est le produit de toilette le plus simple du monde à faire, si bien qu'on se demande comment on a pu l'acheter pendant des années au lieu de le faire nous-mêmes !

Le lini-quoi ? Petite séance de rattrapage pour ceux et celles qui n'ont pas d'enfant !

Le liniment, c'est à l'origine un produit de toilette qu'on utilise pour les bébés, essentiellement pour leur nettoyer les fesses, mais pas que, à base d'huile d'olive et d'eau de chaux. Il en existe de toutes les sortes, de la composition basique à la plus douteuse, en fonction des marques et des points de vente.

Avec nos enfants, nous avons très vite adopté le liniment pour les changes : c'est un produit qui nettoie tout en protégeant la peau, parfait pour protéger des érythèmes, beaucoup moins irritant qu'une eau nettoyante ou des lingettes ! La texture grasse du liniment est aussi parfaite pour nourrir les peaux sèches ou pour faire des massages. Et je crois que nombreuses sont les mamans à avoir un jour testé le liniment comme démaquillant : ça marche du feu de dieu et ça ne décape pas la peau !

Nous n'avons plus de couches à changer ici mais le liniment reste un de nos produits chouchou : le démaquillant préféré de madame Castor, utilisé sur un coton lavable, mais aussi un produit très pratique pour débarbouiller les moustaches de chocolat des castors juniors !